Quote

∞ 11 janvier 2015 : UNITE – ONENESS ∞ NOUS SOMMES TOUS CHARLIE ∞

Comme nous tous je suis consternée par la terrible scène d’horreur vécue le 7 janvier 2015, dans les locaux de Charlie Hebdo. Nous avons été sidérés par les autres massacres d’innocents civils perpétués aussi dans la foulée…


J’ai rencontré par hasard au Salon du Livre, le Samedi 27 Mars 2010, alors que je passais sur le stand où il dessinait : CABU. (1)

 


Je reste admirative devant son talent : alors qu’il me regarde d’un œil malicieux, la tête penchée sur le côté, Jean CABUT, croque une expression très typique de mon visage en 3 secondes chronos. Depuis mercredi dernier je n’arrive pas à réaliser sa mort, car je le vois dessiner incessamment et croquer mon portrait !


J’ai ressenti de sa personnalité, une grande gentillesse, une certaine timidité, l’humilité, la malice associé à cet humour talentueux du dessinateur. Comment a-t-on pu exécuter un être aussi délicieux, dont la vie a été consacrée à nous transmettre son humour ! (2)


Tous des joyeux compères, qui s’amusaient en nous distrayant, ces douze apôtres du rire de CHARLIE, nous ont quittés sans prendre le temps de nous dire adieu !


Je sais qu’ils étaient laïques avant tout, mais leur départ me fait penser, par leur nombre douze, aux apôtres. Mais c’est là que je reçois leur départ comme l’exemple d’un sacrifice, et un symbole à ne plus négliger désormais. Ils restent et demeureront pour nous tous présents, comme martyrs de la liberté d’expression à jamais.


A l’horreur et la consternation suit une grande manifestation unitaire en France comme dans tous les pays du monde entier. Je ressens fortement en cet hommage à l’UNITE (« ONENESS » en anglais) la conséquence magnifique du réveil de l’humain, enfin, qui comprend qu’il est connecté au Divin, en chacun d’entre nous !


C’est là que le merveilleux intervient : puisse ce bel élan de solidarité mondial, ce chant d’attachement à la liberté d’expression, cet hommage posthume à ces innocents sacrifiés sur l’autel du rire, être suivi d’un magnifique hymne à l’amour autant qu’à l’humour et l’UNITE !


Les êtres humains manifestent enfin AU SERVICE DE LA PAIX !


Prions avec émotion (tous ceux qui le veulent bien) pour le repos des âmes de nos CHARLIE, et la consolation de leurs familles ou proches dans la désolation comme toutes les personnes touchées par ces massacres ou débordements récents de violence, avec toute notre compassion…


Réveillons nos cœurs et nos âmes à l’application de nos devises républicaines « LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ »… Nos ancêtres se sont battus afin que nous puissions vivre libres du fascisme, et de la discrimination.


Levons nous en hommage à leurs lumineux crayons : « nous sommes devenus CHARLIE » le 7 janvier 2015 et à la liberté d’expression. A travers eux c’est aussi l’ART qui est assassinné. HOMMAGE et RESPECT!

Comme le disait si bien CHARB :

« Je préfère mourir debout plutôt que de vivre à genoux » !

Dans l’assaut final des terroristes retranchés dans une imprimerie, le 10 janvier : je vois que le pseudo “otage” était caché, bien à l’abri, à l’insu des terroristes : une situation qui aurait pu être cocasse, dans une bande dessinée, mais pas du tout drôle dans ce scenario de polar, dramatiquement vécu, en live sur les écrans de TV… J’interprète l’évènement en clin d’œil de l’après-vie : “nos anges gardiens Charlie” l’ont protégé d’un trait d’humour posthume, sans les crayons!…

 (1) La photo de Cabu a été prise par mes soins avec son consentement, le jour de ma caricature. La photo de la carte également avec le message “Je choisis la paix et la liberté”, car j’ai trouvé que ce symbole lui convenait très bien! Cette carte est extraite d’un merveilleux livre http://www.editions-jouvence.com/livre/sagesse-et-puissance-de-hooponopono, que j’ai découvert avec grand plaisir au Salon du Livre 2013.

(2)La chanson de ma jeunesse Charlie Brown est aussi un refrain incessant que j’entends depuis le tragique évènement…

N.B. de Victoria Douglas de Antiquis Je vous avoue qu’à part cette rencontre fortuite au Salon du Livre et leurs dessins cités chaque semaine sur On n’est pas couché, émission TV, j’étais comme beaucoup d’entre nous, je n’achetais pas Charlie Hebdo… Ces dessinateurs font partie de notre culture, et je crois qu’ils sont toujours là depuis ma jeunesse…

Je n’ai fait que délivrer mon ressenti dans cette chronique. Merci de votre aimable attention.

© Copyright Victoria Douglas de Antiquis
French Holistic Writer
Chronique du 10 Janvier 2015
Tous droits réservés images et textes – All rights reserved 2014 – 2015

TWITTER

 

Advertisements