Quote

Santa Cecilia di Roma, patronne des musiciens.

La légende raconte que contrainte au mariage, Cécile à l’écart de la fête, chantait les louanges de Dieu dans son cœur. Irrité par les nombreuses conversions qu’elle suscitait, le préfet romain la condamna à être ébouillantée. Les vapeurs ne parvenant pas à l’étouffer, le bourreau fut chargé de lui trancher la tête. Il s’y reprit trois fois mais en  vain. Cécile mourut trois jours plus  tard sans cesser de chanter les louanges de Dieu. Elle est depuis vénérée comme patronne des musiciens.

Au Moyen Age, il fut écrit par erreur, que Cécile chantait “au son des orgues” et non plus “dans son cœur”. L’instrument devint son attribut, pour le plus grand plaisir des Albigeois, qui la célèbrent chaque année, au moment de sa fête, au son du plus grand orgue classique de France. Grand orgue Cathédrale Sainte Cécile Albi

LA VIE DE SAINTE CECILE

Sainte Cécile est une  vierge et martyre de l’Eglise, patronne des musiciens, née à Rome, de noble et chrétienne famille, morte à Rome en 232, sous Alexandre Sévère.
Sainte Cécile de Rome, une des sainte Cécile, ou sainte Aziliz dans le calendrier breton des saints, est une sainte chrétienne. Elle aurait vécu à Rome, aux premiers temps du christianisme.
Sa légende en fait une vierge qui, mariée de force, continua à respecter son vœu de virginité. On la fête le 22 novembre.
Date et lieu de décès : 22 novembre 230 ap. J.-C., Sicile, Italie
Nom complet : Cecilia of Rome

 

SANTA CECILIA DI ROMA

Advertisements